Se reconvertir dans les métiers d’art : la tête dans les étoiles … et sur les épaules

Mai 2021 1-129 avenue Daumesnil

Se reconvertir dans les métiers d’art : la tête dans les étoiles … et sur les épaules

Assumer ses rêves, se réaliser dans un métier d’art c’est possible … à qui sait prendre la mesure de son projet. Il y a ceux qui ont changé de ville, changé d’horizons, et ceux qui ont décidé de changer de vie. La crise sanitaire a agi comme un accélérateur dans la prise de décision pour nombre de Français qui ont fait le choix de vivre autrement, différemment.
Au gré du confinement, les certitudes des uns ont été bousculées, les doutes des autres confirmés et ainsi l’envie d’un changement de cap est devenue impérieuse.


La première raison invoquée pour une reconversion vers les métiers d’art est la quête de sens. Le ras le bol de la pressurisation, des bull-shit jobs, des grosses structures ; d’avoir l’impression « de ne servir à rien », de ne rien produire de pertinent … toutes ces raisons amènent à une interrogation « pour quoi, pour qui je travaille ? » Nombre de personnes en reconversion témoignent de la lassitude qu’elles éprouvaient, ne comprenant plus la raison de leur présence dans l’entreprise. La crise économique joue également un rôle- déclencheur dans le passage à l’acte. Elisabeth Detry, présidente de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat Ile-de-France (CMA) précise « Quand les gens se retrouvent dans des situations professionnelles compliquées, ils s’ouvrent vers d’autres choses. »

Un passage à l’acte qui se prépare avec méthode

Se reconvertir dans les métiers d’art, c’est changer de vie et changer soi-même. Il faut donc s’y préparer. Hervé Delumeau de « L’atelier Hervé-Ebéniste » du Viaduc des Arts insiste tout particulièrement sur ce point. Selon lui « il faut avant toute chose être conscient que changer de vie c’est d’abord changer soi-même, changer de peau ». Il s’agit d’aborder la phase de mutation étape par étape, avec rigueur et en cherchant à répondre avec précision aux basics « quoi pourquoi comment » qui peut vite se transformer en casse-tête si l’on grille les étapes.

Savoir s’entourer pour mieux avancer

Pour que le rêve devienne réalité, il est indispensable de bien penser son projet, de prendre son temps et d’être accompagné. Il existe en France plus de 1000 organismes qui permettent d’acquérir la culture et les savoir-faire des métiers d’art. Nombreux sont les opérateurs qui peuvent accompagner les reconversions, identifier les formations, aider à la création de l’entreprise, héberger les jeunes pousses des métiers d’art. Au nombre de ces organismes, l’Institut National des Métiers d’Art (INMA) et la Chambres des Métiers et de l’Artisanat (CMA) sont les interlocuteurs privilégiés des personnes souhaitant se reconvertir dans les métiers d’art. Tous deux sont porteurs d’une expertise dans la transmission des savoir-faire d’exception. Ils agissent pour la promotion des métiers d’art et du patrimoine vivant.
C’est le passage obligé pour tous les futurs artisans d’art, en termes de conseils, orientations, financement.


Toutes les actualités / Actualité plus récente / Actualité plus ancienne